é-toiles et patine forum de peinture


 
AccueilS'enregistrerConnexion






Partagez | 
 

 Les aîles brisées - Prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
schumarette
membres
avatar

Féminin Nombre de messages : 6160
Age : 55
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Les aîles brisées - Prologue    Mar 25 Sep - 0:08

-PROLOGUE-
Il flânait sur l’avenue, ignorant les coups d’œil furtifs et admiratifs des femmes, et ceux jaloux et soupçonneux des hommes qui s’étonnaient qu’un humain soit si beau, si attirant et si séduisant. Il ne les voyait pas, tout au moins il ne distinguait plus ces regards envieux braqués sur lui. Au début, il avait difficilement supporté cette curiosité malsaine, mais aujourd’hui, ces œillades glissaient sur lui comme l’eau sur le parapluie. Devant une boulangerie-pâtisserie, une femme aux formes épanouies dévorait des yeux la vitrine regorgeant de tartelettes, de mille-feuilles et autres petits gâteaux tout aussi appétissants que colorés. Un sourire ravageur au coin des lèvres, Robyn ralentit et s’immobilisa à ses côtés :
— Hum... ces fraisiers me semblent délicieux ! Je crois bien que je vais y goûter.
La femme considéra la silhouette de son voisin avant de rétorquer :
— Vous pouvez vous le permettre, vous.
— On ne vit qu’une fois et l’existence est bien trop courte pour se priver éternellement, vous ne croyez pas ?
Il pénétra dans la boutique en constatant qu’elle le talonnait, incapable de résister à l’appel de la gourmandise, et se félicita d’avoir gagné, une fois de plus. Il n’acheta qu’un croissant qu’il dégusta en déambulant sur le trottoir, tout en appréciant cette belle journée ensoleillée, conscient que son répit n’était qu’éphémère. Sa mission venait de se terminer et, en général, il ne se passait guère plus de vingt-quatre heures avant qu’une autre ne lui tombe dessus. Il grimpa agilement les escaliers de son appartement et, à peine eut-il jeté les clés sur le comptoir de cuisine, qu’il découvrit la lettre, ce fichu bout de papier qui l’entraînerait dans une nouvelle aventure. Il soupira en dépliant la missive scellée d’un surprenant blason rouge qui fumait encore et dans laquelle n’étaient inscrits qu’un nom et une adresse. Après en avoir pris connaissance, il la reposa et elle s’enflamma pour disparaître dans un petit nuage de fumée :
— Zut ! En plus, je dois retourner en France !
Avant, lorsqu’une mission se présentait là-bas, il se portait toujours volontaire, car il adorait ce pays, son histoire et ses vieux monuments. Étant un élément fiable et irréprochable qui se conformait assidûment aux ordres, on lui donnait à chaque fois satisfaction, car ses services étaient appréciés du Grand Patron. Puis Elle était devenue sa mission, et croiser son regard avait causé sa perte. Incapables de lui pardonner sa trahison, ses supérieurs l’avaient affecté au camp ennemi.


Revenir en haut Aller en bas
 
Les aîles brisées - Prologue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte brisée allégée
» Pâte brisée allégée
» Gran Turismo 5 Prologue - PS3
» Le vase brisé
» Coeur brisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
é-toiles et patine forum de peinture :: Informations :: coin pour oihana et shumarette :: LA LIBRAIRIE DE SHUMARETTE-
Sauter vers: